Image

La rumeur de trop

Pendant les 5 ans de la rupture, nous avons eu beaucoup de rumeurs qui n’ont cessé d’animer la toile. Ces rumeurs sont allées de l’état de santé grave du président, à sa supposé mort, en pensant par sa mort spirituel sans oublier la saisie de ses biens à cause du soit disant procès contre Security port. Bref tellement de choses qui ont renforcés une certaine psychose autour du président Talon dans le but de le rendre encore plus impopulaire. 

Il est clair que depuis son arrivé la majorité de ces décisions n’ont pas été apprécié du grand public mais elles ont été saluées par tous après.

Propagé de rumeurs dans le but de montrer un aspect de la vérité pour avantager des individus et non le bien être commun reste pour moi un acte très peu constructif. 

En tant que béninois de la diaspora, lancer cette rumeur telle que cette dernière est une insulte pour notre nation qui au final nous éclabousse tous. Comment peut on prendre plaisir à dire à affirmer à propager à divulguer et à croire que la première dame est derrière les barreaux depuis un moment en Espagne, qu’elle aurait été mise sous mandat de dépôt avec Sieur Olivier BOKO, que cela explique son absence depuis peu et que le président utiliserait Rekya MADOUGOU comme monnaie d’échange vu qu’elle aussi aurait été arrêté pour le compte de le DEA  à cause d’une complicité en matière de drogue ? 

J’ai trouvé d’un très bon ton que le gouvernement n’est pas réagi à tout ces mots et ces rumeurs mais que c’est au vu du monde et de tous que la vérité c’est imposé : oui en effet la première dame est apparue dans la salle lors de la première sortie de campagne de son époux à ses cotés démontrant que les rumeurs étaient juste l’oeuvre de méchanceté et de mesquinerie. 

C’est dommage qu’on en arrive à de telles extrémités en oubliant juste pour avoir le pouvoir la réputation de notre Benin, les conséquences d’une situation sur le plan politique, économique et social. 

Je pense que c’était la rumeur de trop car chacune des autres rumeurs ont été toutes fausses : le président est vivant en pleine forme, sa femme est libre, aucun bien du président n’à été saisie.

Je vais pour ma part ne plus faire attention aux rumeurs qui tendent plus à vulgariser une fausse information ou une information destructive car il n’y a rien de positif à faire la propagande sur la mort d’un autre, ou l’incarcération d’un tiers surtout en sachant l’impact contre productif pour la nation. 

Il serait peut être temps de se poser la question de savoir si cette opposition est vraiment un choix positif pour notre état car pour atteindre son objectif elle est capable de faire  de dire des choses sans réfléchir aux conséquence de leurs actes. Je remets fortement en doute leur bonne foi.  

Les faits prouvés par des actes valent plus que les rumeurs. 

Ne soyons pas des antennes de propagandes  

Faisons plus attention à ce que l’on voit, pas à ce que les gens disent.  

Be the first to comment on "La rumeur de trop"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*