Image

Libération de la bande côtière: les noyaux villageois de pêcheurs épargnés

cmp3.14.14.72670860q4 0xa362b87a

Le gouvernement béninois a en projet de planter des cocotiers le long de la bande côtière du pays. Dans le cadre de la mise en œuvre de cette initiative, l’exécutif démarre dès le 14 mai prochain, l’opération de libération du segment de la plage allant de la Résidence Marie Stella au carrefour Adounko, en passant par les quartiers comme Fiyégnon 1, Fiyégnon 2, Fandji, Togbin Kpèvi, Togbin Daho et Adounkro. Les noyaux villageois de pêcheurs installés à Fidjrossè-plage sont pour l’instant épargnés par cette opération.

“Nous reviendrons (pendant les vacances) pour opérer les libérations nécessaires”

Le ministre du cadre de vie explique dans une déclaration, pourquoi il en est ainsi. Selon ses dires, il «  y a un aménagement social à l’intérieur de cette opération »« L’aménagement foncier qui se fait au nord de la Route des pêches a prévu de réinstaller ces noyaux villageois. Parce qu’il y a des contraintes liées au calendrier scolaire, nous allons permettre à ces noyaux villageois et à leurs enfants de pouvoir suivre jusqu’à la fin, le calendrier scolaire et de pouvoir aller à leurs examens en toute quiétude » détaille José Didier Tonato.

L’opération épargnera donc ces populations de pêcheurs pour l’instant. Mais pendant les vacances, « nous reviendrons pour opérer les libérations nécessaires » prévient le ministre. Il promet cependant de reprendre langue avec les représentants de ces villages de pêcheurs pour opérationnaliser leur réinstallation aux normes de la Route des pêches .

Be the first to comment on "Libération de la bande côtière: les noyaux villageois de pêcheurs épargnés"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*